Menu
  • Le flux RSS de ce compte twitter ne semble pas disponible pour le moment.

Suivre @EcommeENFANTS sur Twitter.

child-872057_640

Les bobos des vacances

Voici la période bénie des vacances … et des bobos de l’été !

Direction la mer, la montagne ou la campagne ?

Mais, explorer le jardin, découvrir les plaisirs de la plage ou de la randonnée ne sont pas toujours dénués de risques pour vos enfants. Voici de A à Z, un petit inventaire des bobos auxquels vous serez peut-être confronté(e) et des soins à mettre en place.

 

 

A comme Allergie

Après un ou deux jours de vacances, votre enfant présente des petits boutons rouges, sur les zones découvertes. Réaction au soleil ? À des plantes ? A la crème solaire ? Même si cette éruption est bénigne, elle est désagréable car elle provoque des démangeaisons. Découragez les activités dans l’herbe humide. De surcroît, prévoyez une exposition au soleil très progressive, avec une protection dotée d’un écran minéral, et conservez le T-Shirt. 

 

B comme Blessure

Quelle qu’en soit l’origine (morceaux de coquillage, écharde, morceaux de verre), la plaie ne peut guérir que si elle est correctement nettoyée par un antiseptique et débarrassée de son corps étranger. Posez ensuite un pansement que vous renouvèlerez chaque jour. Et surveillez bien la cicatrisation. Au moindre doute, consultez un médecin.

 

B comme Brûlure

Une seule règle s’impose, celle des trois 15 ! ce qui signifie que vous devez rafraichir la zone brûlée avec de l’eau à 15°C, à une distance de 15 cm et pendant 15 minutes. Surtout, évitez les remèdes de grand-mère (type beurre à appliquer) et ne percez pas les cloques qui se forment.

 

C comme Coup de Chaleur

Il a lieu quand votre bébé est resté trop longtemps dans un lieu confiné et chaud. Une somnolence anormale ou au contraire une vive agitation, accompagnée d’une forte fièvre doivent vous alerter. Appelez immédiatement les urgences ou votre médecin traitant. Dans l’attente, déshabillez votre tout petit, enveloppez-le dans un drap humide et proposez-lui de l’eau à boire en petites quantités, mais surtout pas glacée. Et n’oubliez pas les règles de base en cas de grande chaleur.

 

D comme Diarrhée

Dès les premiers symptômes, cessez de donner du lait pour les plus jeunes et modifier l’alimentation pour les plus grands. Place aux produits de réhydratation pour les premiers et au régime riz, carottes, banane, compote pomme-coing pour les seconds. Une muqueuse intestinale malmenée par une diarrhée met plusieurs jours à cicatriser. Ne réintroduisez les aliments que progressivement !

 

I comme Insectes

En cas de piqûre d’abeille ou de guêpe, nettoyez la zone sensible avec de l’eau et du savon puis désinfectez avec un antiseptique local. Si votre enfant se plaint d’avoir mal, appliquez-lui une compresse froide.

Pour les piqûres de moustiques ou d’aoûtat qui grattent beaucoup, appliquez une crème contre les démangeaisons.

Attention également aux piqûres par les chenilles processionnaires. Vous ne les voyez pas puisque votre enfant est piqué par les « poils » qui volent. Extrêmement urticantes, cela nécessite une visite chez le médecin !

Urgence si votre enfant est piqué dans la bouche, ou plusieurs fois, ou si sa réaction est importante, il vaut mieux consulter rapidement.

 

M comme Mal des transports

Si votre enfant a volontiers des nausées, prenez quelques précautions avant le voyage : donnez-lui un repas léger (des sucres lents et pas de graisses, pas de laitages), ainsi qu’un médicament approprié. Pendant le trajet, veillez à maintenir un air frais dans la voiture et bien sûr abstenez-vous de fumer. Installez-le confortablement dans un rehausseur, la tête légèrement basculée en arrière. Instaurez de nombreuses pauses, et des désaltérations fréquentes avec un liquide sucré de préférence.

 

O comme Otite

A force de baignades répétées, votre enfant peut se plaindre de douleurs à l’oreille. Consultez un médecin qui prescrira des antidouleurs oraux et des antibiotiques sous la forme de gouttes. Pendant toute la durée du traitement, évitez que l’eau entre dans ses oreilles et faites-lui porter un bonnet de bain ou des bouchons adaptés.

 

S comme Soleil

Pas d’exposition entre 12 et 16 heures. Voici un principe à respecter pour votre enfant ! Si malgré ces consignes et une protection solaire adéquate, il a attrapé un coup de soleil, appliquez une crème réparatrice type Biafine en couche épaisse plusieurs fois par jour et surtout laissez-le à l’ombre !

 

Z comme Zen

C’est l’attitude que vous devez adopter en toutes circonstances !

 

Bonnes vacances ! :-) 

 

Maryse Damiens

E Comme Enfants

 

La trousse anti-bobos à emmener avec vous

  • des solutés de réhydratation

  • un gel à l’arnica contre les bosses

  • des pansements imperméables de toutes les tailles

  • un spray antiseptique qui ne pique pas

  • un répulsif anti-insectes adapté à votre lieu de vacances

  • des strips de sutures adhésives en cas de coupure

  • une pompe à venin contre les piqûres d’insectes

  • une crème solaire adaptée aux enfants

  • une crème apaisante, pour les coups de soleil et les brûlures…..

 

Et pour aller plus loin ou trouver des informations complémentaires, quelques sites internet à consulter :

Santé Magazine – Trousse de secours

L’express – Comment soigner les bobos de l’été ?

Enfant.com – Tout savoir sur les bobos de l’été

Le journal des femmes – Bobos de l’été, … même pas mal !

4
août

Téléphone :
01 86 48 10 44
(prix d'un appel local)