Menu
Activités enfants

Les activités extra-scolaires : sportives ou culturelles, comment choisir ?

De plus en plus variées et ludiques, les activités extra-scolaires sont à choisir dès la rentrée. Sport, musique, danse, dessin, lesquelles choisir ? Suivez notre petit guide de survie pour y voir plus clair.

  • Le sport, une valeur sûre

Après les courses pour les fournitures scolaires, c’est aux activités extra-scolaires qu’il faut maintenant penser. La vie de parent n’est décidément pas un long fleuve tranquille ! Si les activités sportives rencontrent toujours un vif succès auprès des enfants et des parents c’est parce qu’elles permettent aux enfants de bouger, se muscler mais aussi favoriser l’esprit d’équipe ou de compétition et de leur donner confiance en eux.

Parmi les sports les plus prisés, le judo favorise la souplesse, la force mais aussi le respect de l’adversaire et des règles. La natation est excellente pour le maintien et le dos et favorise l’endurance. Le tennis a aussi beaucoup de succès dans les sports individuels et convient aux enfants adroits qui aiment la compétition. Si votre enfant préfère les sports d’équipe et aime les ballons, pensez au football ou au basket-ball par exemple. Suivant ses qualités, l’enfant évoluera à des postes différents sur le terrain et jouer en équipe lui fournira de jolis souvenirs ainsi que de bons amis. L’équitation permettra au petit cavalier d’apprendre à respecter le cheval et les animaux et d’en prendre soin. Enfin, pour les petites filles (mais pas que !) ayant un esprit artistique développé, la danse aura toujours son petit succès ainsi que la gymnastique permettant de développer souplesse et équilibre. Vous pouvez aussi sortir des sentiers battus : escalade, skate, escrime, zumba, danse bollywood, … dès 6 ans de nombreux sports sont proposés aux enfants.

Avant d’inscrire votre enfant, assurez-vous qu’il a assez d’attirance envers le sport afin qu’il n’abandonne pas au bout de quelques mois. Prenez soin de vérifier que vous pourrez l’emmener dans de bonnes conditions (nos baby-sitter peuvent s’en charger dans le cadre d’une garde en sortie d’école) et que votre enfant n’a aucune contre-indication médicale (un enfant qui a des problèmes de peau doit parfois éviter la piscine par exemple). Assurez-vous de sa motivation et renseignez-vous auprès du club pour une ou deux sessions d’essai. Et vérifiez aussi le prix de l’équipement nécessaire. Même si, de nos jours, on trouve des équipements peu chers pour la plupart des sports, certains exigent du matériel parfois couteux.

  • La musique, pour adoucir les mœurs

Ce célèbre dicton risque de ne pas refléter votre état d’esprit aux débuts musicaux de votre enfant. Au contraire, pour les parents, c’est parfois une souffrance que d’entendre son rejeton essayer de sortir des notes de son violon pendant des heures sans fausse note. Et oui, la musique est synonyme de fausses notes, de répétitions, d’apprentissage et ce n’est pas si simple. Il faut pas mal de sérieux pour apprendre le solfège parfois rébarbatif mais si nécessaire. Et pour l’instrument, quel qu’il soit, il faudra que votre enfant trouve la motivation nécessaire pour s’entrainer plusieurs fois par jour. Mais passé les premiers mois, pouvoir jouer ses premières mélodies est une véritable satisfaction qui mènera votre enfant vers les auditions voire l’orchestre ou l’ensemble musical ?

Parmi les instruments les plus souvent choisis par les enfants, notons le violon qui se joue dès la maternelle, ou la guitare, qui a beaucoup de succès auprès des plus grands voire des adolescents et qui a l’énorme avantage de se transporter facilement. Ce ne sera pas le cas du piano, qui, vous vous en doutez, prendra de la place dans votre logement. Les pianos électriques sont toutefois une solution assez efficace pour l’apprentissage. Au niveau des instruments à vent, qu’il s’agisse de la trompette, de la flute traversière ou du saxophone, attention à l’acoustique. Ces instruments sont parfois très bruyants pour le voisinage. Des sourdines existent toutefois permettant l’apprentissage sans trop déranger vos voisins.

Avant de faire l’acquisition d’un instrument de musique il est parfois intéressant de patienter une année, surtout pour les instruments couteux ou encombrants. Les magasins de musique permettent souvent la location des instruments, ce qui permet de tester, sans se ruiner.

  • Des activités plus culturelles

Au rayon des activités artistiques, le dessin a beaucoup de qualité et plait aux enfants et aux plus grands. Il n’y a pas d’âge pour se mettre au dessin ou à la peinture et les enfants y développent leur esprit artistique avant tout. Ici il n’est pas question de compétition mais bien de développer son imagination et sa créativité. Cette activité anti-stress permet aux enfants de se divertir tout en coupant le rythme soutenu de l’école.

N’hésitez pas non plus à vous renseigner auprès des grands musées nationaux, qui proposent des ateliers pour enfant (musée du louvre, musée des arts décoratifs, etc.). Là encore, sortez des sentiers battus avec des activités originales : architecture, street-art,…

Le théâtre rencontre un franc succès depuis plusieurs années et permet aux enfants d’échapper à leur quotidien et se projet dans des situations ou des personnages imaginaires ou pas. Mais avant tout le théâtre permet de développer la confiance en soit, la mémoire, l’élocution et vaincre la timidité. La maîtrise spatio-temporelle qui en résulte sera un atout pour l’avenir.

  • Vous avez fait votre choix ?

Alors vite, filez à l’inscription remplir les nombreux papiers indispensables ! Puis il faudra acheter l’équipement, fournir les photos et le certificat médical éventuel, mais aussi, et c’est le plus important, accompagner et encourager votre enfant pendant toute l’année.

Soyez toutefois vigilant à ne pas surcharger l’emploi du temps libre de votre enfant par des activités ! Une à deux activités par semaine, c’est largement suffisant. 

8
septembre

Téléphone :
01 46 21 10 97
(prix d'un appel local)