Menu
murals-1382202_1920

Fête des mères, Fête des pères

Les mamans à la fête

Une tulipe en plâtre dans un pot de yaourt, un moulage d’une petite main gauche, ou encore un collier fait d’élastiques multicolores…. Quelle maman ne voudrait pas recevoir le traditionnel cadeau de la fête des mères, réalisé avec amour par son enfant ? Focus sur une tradition présente encore dans de nombreux pays.

 

L’origine sociale de la fête des mère

Contrairement aux idées reçues, l’instauration de la fête des mères n’en revient pas au Maréchal Pétain. Même si le chef de Vichy l’a consacrera comme une célébration quasi religieuse, c’est à Prosper Roche ( fondateur de l’union fraternelle des pères de famille méritants) que l’on doit une cérémonie dédiée à toutes les mamans. Ainsi en juin 1906, deux mères de neuf enfants reçoivent le Haut Mérite Maternel. 14 ans plus tard, est créée une fête des mères de familles nombreuses, puis le gouvernement officialise une journée des mamans en 1929. Nous sommes en pleine politique nataliste ! Après guerre, la loi du 24 mai 1950 instaure une journée de la « Fête des mères », organisée par le ministre de la Santé avec le concours de L’UNAF ( Union nationale des associations familiales) et en fixe la date au dernier dimanche de mai.

 

Une date variable selon les pays

Si la majorité des pays honorent les mamans au mois de mai, certains, comme l’Allemagne, la Suisse, le Brésil ou encore le Japon célèbrent cette fête le deuxième dimanche du mois, alors que d’autres-c’est le cas de la France, le Togo, Madagascar -lui préférent le dernier dimanche. Sachant que si ce jour coïncide avec la Pentecôte, la fête des mères est alors repoussée au premier dimanche de juin.

Des exceptions :  le 2e dimanche de février en Norvège

                             le 8 mars pour la Bulgarie

                             le 3e dimanche avant Pâques pour le Royaume-Uni

                             le 15 août au Costa Rica

                             le 3 dimanche d’octobre en Argentine

                             le dernier dimanche de novembre en Russie

                             le 22 décembre en Indonésie

 

Et les pères aussi !

 

Une origine chrétienne pour certains

Dans les pays catholiques,  les pères de famille sont fêtés dès le Moyen-Age, à la date du 19 mars, jour de la saint-Joseph, le «père » de Jésus. Par un décret de 1621, le pape Grégoire XV en fait une fête chômée obligatoire. La tradition de la fête des pères s’ancre véritablement au XIXe siècle, avec un culte affiché à Joseph : le pape Pie IX fixe au troisième dimanche après Pâques la fête de ce saint patron. Son successeur, Pie X, en 1914,  transfère cette célébration au mercredi précédent sous le titre de « solennité » de Saint Joseph. A l’heure actuelle, cette date du 19 mars reste conservée dans quelques pays de tradition catholique, comme l’Espagne, le Portugal et l’Italie. 

 

Une fête commerciale pour d’autres

Initiée au début du XXe siècle Outre Atlantique, l’idée d’une fête des papas-à l’instar d’une fête des mères-se répand dans le monde entier. En France, c’est le fabricant de briquets “Flaminaire”, qui la concrétise pour la première fois en 1950, le troisième dimanche de juin. Avec un slogan de taille «  Nos papas nous l’ont dit, pour la fête des pères, ils désirent tous un Flaminaire ! » Cette fête est officialisée par un décret de 1952, à la date du 19 juin. Parallèlement,un comité national est créé pour instaurer un prix récompensant les pères les plus méritants.

 

Une date variable

Si les dates du 19 mars et du troisième dimanche de juin consacrent le plus souvent  la fête des pères, quelques exceptions demeurent. Ainsi, la Russie rend hommage à ses papas le 23 février, l’Allemagne le jeudi de l’Ascension et le Danemark le 5 juin.

A rajouter : le deuxième dimanche d’Août pour le Brésil, le troisième dimanche de septembre pour l’Ukraine et le 26 décembre pour la Bulgarie.

 

Bonne fête à toutes les mamans et à tous les papas !

Maryse Damiens

E comme Enfants

 

Et si votre enfant n’a pas encore confectionné ou acheté son cadeau, voici quelques idées à explorer

 

 

27
mai

Téléphone :
01 46 21 10 97
(prix d'un appel local)